conceptul de „lume” la heidegger

Neacsu, Adriana (2006) conceptul de „lume” la heidegger. Analele Universitatii din Craiova, Seria Filosofie (18). pp. 49-72. ISSN 1841?8325

[img]
Preview
PDF
neacsu.pdf

Download (296kB) | Preview

Abstract

Préoccupé par le problème de l’Être, Heidegger étude le Dasein, le seul étant qui sait poser correctement la question sur l’Être. Le Dasein est l’homme dans sa manière spécifique d’être, dont l’essence est le-fait-d’être-dans-le-monde. En conséquence, le monde est une structure constitutive au Dasein et, ainsi, le concept du „monde” devient essentiel pour la philosophie de Heidegger. Donc le monde n’est pas, simplement, l’ensemble des choses, ni même leur réceptacle, quoiqu’il embrasse tous les objets et aussi les hommes. En tant que structure d’être de l’homme, pour Heidegger le monde est le complexe de toutes les significations d’ustensilité possibles, c’est à dire toutes les destinées fonctionnelles des choses, que l’homme trouve pendant son regard sur l’ambiance. Le monde est l’horizon préalable où le Dasein comprend les choses, découvre leur utilité et les met à sa portée. Il est donc quelque chose au delà de tous mais présent depuis toujours ici, comme fondement pour les rencontres entre Dasein et les autres étants, rencontres qui signifient aussi leur découverte par le Dasein. La condition d’être du monde est la temporalité originaire qui, en tant que celle qui est toujours hors d’elle-même, en vertu de ses trois ec-stases: l’avenir (la plus importante), le présent et le passée, engendre un horizon comme lieu d’ouverture où se place le Dasein. En même temps, cet horizon est l’horizon du monde, qui s’établit comme une transcendance pour le Dasein et pour les étants qu’il rencontrera mettant en action son regard sur l’ambiance – des étants qui sont, touts, dans le monde. Ainsi, bien que le monde est „dans l’homme”, du moment qu’il est une structure de l’homme, l’homme est lui aussi dans le monde; outre cela, en tant que transcendance, vers qu’il tend continu, le monde se place toujours devant lui, comme le projet originaire de ses possibilités, projet que l’accomplira l’homme même. Le passage audelà de soi et la situation dans la transcendance expriment la liberté du Dasein, par laquelle il se retrouve comme tel, parce qu’il atteint le monde, c’est à dire son essence, donc l’Être. En vertu de ce qui a été ci-dessus, le monde se révèle comme un concept-clef de l’ontologie de Heidegger, qu’il structure par dedans et qu’il projette sur un plan tout à fait originel.

Item Type: Article
Subjects: Philosophie > Philosophische Journale, Kongresse, Vereinigungen > Analele Universitatii din Craiova, Seria Filosofie > Analele Universitatii din Craiova, Seria Filosofie, nr. 18
Philosophie > Philosophische Disziplinen > Phänomenologie
Depositing User: Sissi Kemp
Date Deposited: 25 Sep 2013 17:15
Last Modified: 26 Sep 2013 14:07
URI: http://sammelpunkt.philo.at/id/eprint/2312

Actions (login required)

View Item View Item

Downloads

Downloads per month over past year