cuvântarea rectorală („rektoratsrede”) a lui heidegger (27 mai 1933) şi dezbaterea filosofică legată de ea

Ocoleanu, Ana (2006) cuvântarea rectorală („rektoratsrede”) a lui heidegger (27 mai 1933) şi dezbaterea filosofică legată de ea. Analele Universitatii din Craiova, Seria Filosofie (18). pp. 127-165. ISSN 1841?8325

[img]
Preview
PDF
ocoleanu.pdf

Download (443kB) | Preview

Abstract

Le  principal  motif  de  l’adhésion    de  Heidegger  au  national‐ socialisme  et,  en  même  temps,  le  mobil  interne  de  son  discours  rectoral,  a  été  l’aspiration  de  type  platonicienne  pour  faire  l’éducation  du  Comandant.    En  outre,  le  concept  heideggérien  du national‐socialisme, situé dans une directe continuité avec la  pensée  philosophique  de  Nietzsche,  n’est  pas  du  tout  identique  avec  celui  de  Hitler,  qui  était  l’expression    d’une  idéologie  de  parti.  D’ailleurs, cette distinction a été observée par les officiels  et elle lui a été reprochée.  Dans son discours, Heidegger rejette  la démocratie mais il ne donne pas au concept un sens politique ;  en  fait,  il  se  réfère  au  système  universitaire  d’élection  et  de  nomination  de  professeurs  en  Allemagne,  qui  impliquait  le  jeu  de coulisses, bien que lui même a été nommé recteur comme ça.  L’échec  de  la  période  rectorale  de  Heidegger,  qui  a  démissionné  après une année, est lié de la manière où Heidegger appliquait le  « Führerprinzip »  et  des  pressions  faites  sur  lui  par  le  ministre  de l’enseignement.

Item Type: Article
Subjects: Philosophie > Philosophische Journale, Kongresse, Vereinigungen > Analele Universitatii din Craiova, Seria Filosofie > Analele Universitatii din Craiova, Seria Filosofie, nr. 18
Philosophie > Philosophische Disziplinen > Phänomenologie
Depositing User: Sissi Kemp
Date Deposited: 25 Sep 2013 17:06
Last Modified: 26 Sep 2013 14:06
URI: http://sammelpunkt.philo.at/id/eprint/2317

Actions (login required)

View Item View Item

Downloads

Downloads per month over past year